“Chaque obstacle est une opportunité”

IL Y A DES HISTOIRES QUI TRANSCENDENT LE SPORT, QUI S’INSCRIVENT DANS LE COEUR ET L’AME. DES HISTOIRES DE PASSION, DE COURAGE ET DE DETERMINATION A L’IMAGE DE CELLE DE XAVIER AUDOUY.

Son parcours est une véritable leçon de vie qui continue de résonner bien au-delà des courts. Originaire de Montpellier, Melgorien depuis sa plus tendre enfance, Xavier a gravi les échelons de sa discipline, le tennis, jusqu’aux sommets internationaux, guidé par une foi inébranlable en ses capacités et une volonté de fer. Il a su transformer chaque obstacle en opportunité, chaque échec en leçon précieuse. Xavier découvre le tennis à l’âge de sept ans. Une discipline qui va très vite devenir une passion nourrie par des heures d’entraînement et un engagement total. La raquette à la main, le jeune garçon ne tarde pas à révéler un talent brut, une niaque qui impressionne son premier entraîneur. « Xavier a quelque chose, il est doué et il est meilleur que le meilleur du club », avait-il prédit. Une prédiction qui marque profondément Xavier, révélant à ses yeux un potentiel professionnel jusqu’alors insoupçonné. Il quitte le club de Mauguio pour l’ASPTT de Montpellier avant de rejoindre Pierre Rouge. Malgré son acharnement, sa progression est

lente, loin de ses ambitions. « À dix-huit ans, j’étais 4/6, ce n’était pas terrible, mais j’étais passionné et j’avais toujours envie de progresser. » Après une prépa kiné, il s’oriente vers un diplôme d’ État de tennis puis une licence STAPS. Mais

Xavier ne se voit pas coach ou prof de sport. À force de persévérance, il s’impose parmi les 200 meilleurs joueurs français. À 25 ans, il se lance à temps plein sur le circuit, voyage dans le monde entier et se fraye un chemin vers le top 100 français. « Le tennis m’a permis de voir la vie et de beaucoup voyager. J’ai joué dans plus de 35 pays. » S’entraînant d’arrache-pied, il dédie sa vie à son sport, bravant les prédictions pessimistes de ses entraîneurs. En 2004, le décès de son père va lui donner une nouvelle impulsion. « Cette épreuve m’a donné le recul nécessaire pour relativiser les défaites sportives et continuer à avancer. Jusqu’ici, je n’avais pas effectué le travail mental nécessaire pour atteindre le sommet », avoue t’il. Après sept années passées sur le circuit professionnel, Xavier envisage de

prendre sa retraite sportive en 2008. « Entre mes 31 et 33 ans, j’ai atteint mon meilleur classement : 42e en France et 407e au niveau mondial. Je vadrouillais depuis des années et je sentais que ma motivation commençait à baisser. J’ai pris conscience que je n’avais plus les réserves pour aller plus loin », se souvient-il. La transition ne sera pas facile. « J’ai voué ma vie entière au tennis, je ne savais pas qui j’étais autrement qu’en étant joueur. » Malgré ses réticences, il finit par embrasser une carrière d’entraîneur et revient vivre dans le Sud. Aujourd’hui directeur sportif du club de tennis de Mauguio, Xavier a réussi à transformer sa passion en une vocation d’enseignement. Il est désormais à la tête d’un des plus grands clubs d’Occitanie, où il transmet sa passion et son expérience aux nouvelles générations de joueurs. « J’ai appris beaucoup de choses grâce à mon parcours. La résilience, la patience, la persévérance. L’humilité. Si j’avais un conseil à donner, il s’adresserait aux parents des jeunes qui se destinent à une carrière sportive : pensez à leurs chemins, ne pensez pas au but final. C’est la route qui compte. Formez-vous à l’accompagnement. » Une belle leçon de vie et un hommage vibrant à l’esprit sportif.

Partager cet article :

Articles Récents

Articles Récents
Dans le monde feutré de la BD ou du dessin de presse, Dadou fait figure d'électron libre. Dans le sillon de ses illustrations, on retrouve l'histoire d'un passionné qui a
Discipline mêlant échecs et boxe, le chessboxing a été imaginé dans une bande dessinée française en 1992, avant de réellement voir le jour en 2003. Aujourd’hui, la France compte parmi
À bientôt 38 ans, le Biterrois Richard Gasquet est un monument du tennis. Ancien numéro 7 mondial, il a remporté plus de 600 matchs, joué trois demi-finales de Grand Chelem,